Après Porto, nous avons poursuivi notre découverte du Portugal en longeant la côte en direction de Nazaré. Dans ce village, se réunit tous les ans ce qui semble être la plus grosse compétition / rassemblement de surfeurs. Et pour cause, ici les vagues peuvent parfois atteindre près de 30 mètres de hauteur. Le fort de Nazaré a donc été transformé en musée pour surfeurs, mais surtout pour y expliquer le phénomène naturel qui donne une telle hauteur à ces vagues (une histoire de canyon sous marin).

Nous avons pensé à tous nos amis surfeurs… ils auraient adoré mettre le nez dehors sous ces énormes vagues….

Lors de cette étape, avons rencontré une famille de français avec 5 enfants dont l’ainé avait 8 ans et les petits derniers (des jumeaux!) 3 ans. Ils étaient en voyage pour 6 mois en camping avec leur joyeuse tribu. Nous avons bien sympathisé et avons donc partagé un bivouac avec eux. Au programme jeux sur la plage. Les enfants étaient heureux de rencontrer encore de nouveaux amis et qui pour une fois parlaient français.

Nous avons essuyé notre première nuit de pluie complète sur ce bivouac. Cela nous a permis de tester l’étanchéité de notre tente avec sa nouvelle rallonge… ce n’est pas une grande réussite, nous prenons un peu l’eau par la fermeture éclaire si la pluie tombe de coté… nous avons une idée pour améliorer cela rapidement donc suite au prochain épisode et lors d’une prochaine pluie.

Le soleil matinal nous a réchauffé et a vite séché les affaires qui avaient un peu pris l’eau. La rencontre avec un pêcheur qui remontait de la plage avec sa récolte a eu fini de nous réconforter… nous lui avons acheté une grosse dorade royale et il nous a offert un énorme thon.

Le barbecue de midi sur la plage pour 12 personnes était juste parfait. Je ne sais pas si c’est attiré par l’odeur alléchée ou si nous avons été dénoncé par des badots se promenant sur la page, mais pile poile au moment où nous sortions les poissons du feu, la Guardia Civil est arrivée…. Il était encore interdit de faire du feu jusqu’au 15 octobre… le délai avait été rallongé d’un mois à cause des récents incendies au Portugal… nous nous attendions à une amende mais la Guardia a juste contrôlé l’identité de tous nos enfants…. Selon eux, il y avait bien trop d’enfants pour si peu de parents 😉

Nous avons poursuivi notre route en direction de Fatima. Un passage éclair dans cette ville où la Vierge est apparue à 3 petits bergers en 1917. La place, deux fois plus grande qu’à St Pierre de Rome était quasi déserte. Nous y avons trouvé une atmosphère recueillie et très paisible.

img_2614

Nous aurions aimé continuer de découvrir le Portugal, aller à Lisbonne, et poursuivre la descente le long de la côte. Notre courrier nous attend bientôt au sud de l’Espagne et nous avons hâte de mettre le pied sur le continent africain. On le savait, dans un voyage comme celui-ci, aussi grand et long soit il, on ne peut pas tout voir… C’est promis, nous reviendrons pour finir de découvrir ce pays qui nous a beaucoup plu !