Cap sur le sable, le soleil, et la chaleur.

Nous avions prévu de visiter Meknes et Fès qui sont sur notre route mais la météo annonce pluie et orages et nous avons déjà eu notre dose de pluie… Nous filerons donc au plus vite pour chercher le soleil, sans nous arrêter dans ces villes. Sur la route, nous croiserons même des endroits enneigés où les routes avaient été fermées les jours précédent.

La route s’est faite en deux temps avec une étape par Midelt, chez les moines de Tibhirine au Monastère Notre Dame de l’Atlas. Sur la route, nous avons croisé la neige et donc des températures approchant les 0°C lors des passages de cols à plus de 2000 mètres… Finalement, nous accepterons bien volontiers la proposition des moines de dormir dans un dortoir en dur plutôt que sous la tente pour cette nuit « étape ». Nous participerons à la messe de la Toussaint avec eux et échangerons sur leurs liens entre musulmans et chrétiens. Quelle mission pour ces sept moines dont la présence et l’action semblent quasiment invisibles dans cette terre d’Islam.

La route qui nous conduit jusqu’à Merzouga nous offre des paysages à couper le souffle. Point de vue sur une palmeraie, dégradés de couleur marron – rouge – ocre pour la terre, et enfin, ce jaune – orangé du sable des dunes de Merzouga. Nous arriverons juste avant le coucher du soleil où nous nous installerons dans un camping au pied des dunes.

Le lendemain matin, nous retrouvons Nenda et Roland (cf #10) avec joie ! Les enfants sont aussi heureux de se retrouver et de jouer ensemble.

Dans l’après midi, nous irons trouver Mustafa (un ami de notre préparateur 4×4) qui est prévenu de notre arrivée à Merzouga. Il nous conduira dans son camp de tentes qui est situé dans les dunes, au sein du quel nous dormirons le soir même.

Avant le diner, petite promenade en dromadaire à la plus grande joie des enfants. La journée s’achèvera après une tagine, des essais de Maxence aux percussions, et quelques blagues berbères racontées par Mustafa autour du feu, le tout en admirant les étoiles. (Ah oui, ici la pluie c’est fini, et nous avons enfin chaud !!)

Le lendemain matin, nous retrouverons Mustafa pour une séance de 4×4 dans les dunes de Merzouga. On en profite pour apprendre quelques techniques de franchissement de dunes et de passage dans le sable en 4×4. Le terrain de jeu pour les enfants est tout trouvé. Ces dunes forment un immense bac à sable !!

En fin de journée, nous retrouverons à nouveau Roland et Nenda avec qui nous partagerons une nuit de bivouac sur les bords du lac Dayet Srij.

Le lendemain, chacun reprendra sa route. Nous avions prévu d’attaquer une belle piste et d’aller en direction de Zagora. Malheureusement, l’électricité de la remorque nous fait défaut. La pompe à eau ne pompe plus et le transformateur 220v nous a complètement lâché. Il ne nous parait pas très prudent de nous engager sur la piste dans ces conditions. Nous avons les coordonnées d’un garagiste au top à Zagora. Nous prendrons donc la route goudronnée pour nous rendre à Zagora. Après tout, des pistes, « on va en bouffer » dans les prochains pays, nous décidons alors de ménager notre attelage. La route reste magnifique.

Le soir nous bivouaquerons en pleine nature, quelques kilomètres avant Zagora.

Au petit déjeuner, nous aurons la visite d’enfants, avec qui nous échangerons quelques passes de football. On ne parle pas la même langue, mais c’est certain, le ballon rond ça rassemble !! 😉


Retrouvez dans notre épisode vidéo #4, quelques images de Merzouga: