Lors des épisodes précédents, nous vous avions parlé de notre pompe à eau qui était morte. Nous attendons donc une nouvelle envoyée par le constructeur de la remorque et celle-ci doit arriver à Agadir. Nous prenons donc la route d’Agadir en espérant récupérer notre colis rapidement.
C’est donc l’occasion de découvrir Agadir. Station balnéaire où se succèdent sur le front de mer, hôtel, palace, boite de nuit, etc… donc assez peu d’intérêt au final.
La pluie est de retour et nous trouverons refuge chez Robi et Jaqueline, dans leur « Paradis nomades » à quelques kilomètres sur les hauteurs d’Agadir.

Nos affaires dans la remorque continuent d’être trempées pas la pluie. Robi et Jaqueline qui n’ont pas vu un temps pareil au Maroc depuis des années insistent pour nous loger dans l’un de leurs gites. C’est la grande classe ce soir, nous aurons chacun nos chambres, une pour les parents, une pour les enfants 😉

Nous nous offrons une soirée d’exception, un petit Wall disney avec le video proj’ et diner chocolat chaud tartine de nutella…. les enfants sont juste au taquet. Arielle la petite sirène partagera leurs rêves cette nuit!

Nous vivrons notre première crevaison en arrivant au Paradis Nomade. Antoine se lancera donc avec confiance dans sa première pose de mèche pour réparer la voiture… hé oui ici en Afrique on fait plus simple, moins cher, et on amène les pneus (et tout autres objets d’ailleurs) au bout de leur vie au lieu de les jeter tout de suite. Opération réussie à 100% et en temps records.

Notre pompe à eau devait arriver il y a 4 jours par Chronopost mais elle n’est toujours pas là…. nous n’avons pas vraiment envie de reproduire le schéma Chronopost de Huelva en Espagne (cf #10) alors nous décidons de repartir sans et de continuer le voyage…. On verra bien quand elle arrivera à Agadir et on trouvera une solution à ce moment là…. un jour après l’autre, voilà notre nouvelle devise!