Nous repartons en direction du Mont Kloto pour un bivouac de pleine nature.

A 900m d’altitude, l’air est plus respirable. Il fait frais ce soir… nous mettons même un petit pull devant le vent qui se lève. Le paysage est magnifique mais le ciel est un peu bouché.
Antoine aide Maxence en trois coups de machette à se construire lui même un arc et des flèches. Du coup c’est X3 comme d’habitude. Inès et Louis sont trop contents de s’essayer au tir à l’arc. Nous passons un super moment de complicité en famille. On se croirait dans Robin des bois au concours du Prince Jean. Qui va gagner ?

La nuit est plutôt bonne en pleine nature et avec une vue magnifique. Un gardien veille sur l’antenne téléphonique non loin de nous. La nuit sera délicieusement fraiche et le matin exquis avec un magnifique levé de soleil sur la brousse.

Louis se remet tranquillement de sa grosse tourista, Inès a de nouveau un regard charmeuse sans ses fils de suture, et nous sommes heureux de retrouver la pleine nature! Que du bonheur.

Nous reprenons la route vers Lomé après le déjeuner. Nous voulons arriver à Cocobeach avant la tombée de la nuit.

Nous avons repéré ce coin de paradis sur une application dédiée aux overlanders (ioverlander). Chacun partage ses bons plans bivouac/ hotel/ campsite et cela partout dans le monde. Cela dépanne bien surtout dans les capitales où se loger avec notre configuration est toujours un défi.