Nous dormirons dans une auberge chez Edith, femme adorable et volontaire qui a battit de ses mains son petit établissement de chambres d’hôtes.

Sa cuisine est délicieuse, les crêpes et les frites sont une véritable tuerie, les enfants l’ont adulé. Nous faisons connaissance aussi de sa nièce qui vit chez elle (sa maman les a abandonné quand elle avait 5 ans, et son papa est mort lorsqu’elle en avait 11… son petit frère a été recueilli chez une autre tante à Cotonou, elle est ici prés d’Abomey… sacrée histoire de famille). Elle l’aide dans l’établissement, 16 ans et une volonté de fer de réussir sa vie et de devenir journaliste. Trop mignonne! Sacrée leçon de courage encore pour nous devant ce petit bout de femme.

Elle nous guidera dans les marchés à la recherche de pagnes (encore ;-)).

 

Inès deviendra adepte du portage au dos depuis ce jour… ! Toutes les mamas nous acclament quand elles nous voient porter nos enfants comme cela!

 

Le week-end touche à sa fin… nous devons dire adieux à Cam et Zag… cette fois, nos routes se séparent… nous continuons la descente de l’Afrique tandis qu’eux vont commencer leur longue remontée vers la France. Nous sommes heureux de nous être fait de nouveaux et si bons amis. Nous savons que nous nous reverrons après nos voyages respectifs pour continuer de nourrir cette si belle amitié… mais cet après midi en les quittant nos coeurs sont serrés et les larmes coulent à flots… quelle bande d’émotifs nous faisons tous les 4.

IMG_7032.JPG