Après Abomey, retour à Banigbé afin de poursuivre notre séjour avec nos amis volontaires.

Nous découvrirons de nouveaux volontaires arrivés tout fraichement de France depuis 15 jours. Mathieu et Marie Liesse ont aussi fait le choix de se mettre au service de Fidesco pour 2 ans. Eux s’investissent auprès des enfants de la mission et plus particulièrement dans la gestion de l’école, ainsi que la coordination du chantier de la future école. Ils sont supers et ont apporté dans leur valises pleins de jeux géniaux de France. Elastique, peinture, pate à modeler, clipos, jeux montessori, … bref, en seulement 15 jours leur maison est déjà rempli de rires d’enfants et eux transpirent de bonheur. Quelle joie de voir cela… merci à vous pour votre oui… vous faites notre admiration.

Nous devons encore une fois quitter nos nouveaux amis… la joie de ce voyage nous permet de rencontrer pleins de nouvelles personnes, de nous lier d’amitié à elles… mais parfois qu’il est difficile de se dire au revoir. Nos coeurs sont serrés à nouveaux et même les enfants cette fois ont du mal à quitter leurs supers amis. Côme et Maxence étaient inconsolables. Nous gardons bien dans nos coeurs Marie, Aymeric et leurs garçons. Votre mission est magnifique et votre famille rayonne de votre joie de servir ensemble. Nous vous souhaitons beaucoup de bonheur pour la fin de votre mission et encore merci de votre accueil et de votre amitié.

IMG_1759.JPG

Nous repartons donc vers le Togo… c’est la première fois, que nous faisons marche arrière. C’est une sensation bizarre que de repasser par des routes connues.

Nous ferons halte à l’Awalé le soir même pour retrouver cette fois non pas Choupette mais Léon! Vous souvenez vous des Marioles Trotteur??? Le jeune couple que nous avions rencontré à Dakhla. Nous sommes heureux de nous retrouver le temps d’une soirée.

IMG_1834.JPG

Le temps sera court malheureusement. Nous devons déposer notre voiture et notre remorque au port de Lomé dans 48h. Eux préparent leur passage par la route au Nigéria…. bref, quelques instants de bonheurs partagés, de discussions et de sujets difficiles que seuls d’autres voyageurs peuvent comprendre. Nous aurons encore une fois une boule au ventre en nous quittant…
Vivement nos retrouvailles après le Nigeria quand nous soufflerons tous.